jeudi 3 mars 2016

[Communiqué Ensemble 63] Michelin engrange les profits... et supprime des postes !



Après avoir annoncé pour l'année 2015 « les meilleurs résultats de l'histoire du groupe », Michelin met en place un Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE) et ...supprime 494 postes à Clermont. 



· 330 emplois sont concernés (266 agents, 44 collaborateurs et 20 cadres) sur le site  de la Combaude. Ce PSE marque la fin du rechapage à Clermont-Ferrand. Une fermeture décidée certainement depuis plusieurs années mais cachée aux salariés.
· 164 (collaborateurs + cadres) postes dans l’ingénierie ce qui n’est d’autre que l’externalisation rampante d’une partie de ce pôle.
A ces emplois supprimés se rajoute l’impact sur les sous-traitants qui soufreront également de la fermeture du site de la Combaude.
Ces suppressions  de postes s’inscrivent dans une véritable politique de casse de l’emploi. Le PSE de Tours avait déjà impacté 600 personnes. A cela vient se rajouter la fin des MG qui avait touché 97 personnes. Michelin sait parfaitement jouer de la sémantique en déguisant des plans sociaux derrières des « plans de sauvegarde de l’emploi » et des départs en retraite. Pour rappel, entre 1980 et aujourd’hui, 22 000 emplois directs ont été supprimés par Michelin dans notre région.
Quelques jours avant, Clermont-Communauté et le Conseil Départemental du Puy-de-Dôme lui accordaient un invraisemblable abattement fiscal d'au moins 2 millions d'euros par an.
Ainsi, la logique du profit à court terme, des actionnaires, de la finance, ravage l'industrie auvergnate. Chômage, emplois précaires, conditions de travail, droit du travail, c'est tout le salariat et la jeunesse qui payent le prix fort.
Abandonnant toutes les traditions de résistance et de solidarité, la Ville de Clermont et Clermont-Communauté en viennent même à conforter les logiques néolibérales. Réforme territoriale, emprunts toxiques, baisse des dotations aux collectivités, abattement fiscaux pour les actionnaires, soumission au business sous toutes ses formes, c'est une fuite en avant désastreuse.
Ensemble 63 assure de tout son soutien et de toute sa solidarité les salariés de Michelin  impactés par cette politique de casse de l’emploi.
Clermont a besoin de résistance et de solidarité. C'est une révolte logique de la jeunesse, du salariat et des classes populaires qui endiguera la logique furieuse du capitalisme financier.


Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *