mardi 3 janvier 2017

Adoption d'un vœu BDS au Conseil Municipal de Clermont-Ferrand du 16/12/16

Après Bondy et Ivry- sur-Seine, la municipalité de Clermont-Ferrand vient  à son tour de s’engager à travers un vœu voté le 16 décembre dernier contre l’importation en France des produits des colonies israéliennes.


Après Bondy, Ivry-sur-Seine, Trondheim (troisième ville de Norvège)... et bien d'autres villes encore, Clermont-Ferrand, commune de plus 140 000 habitants a adopté le 16 décembre 2016 un vœu en faveur du boycott des produits des colonies israéliennes. Clermont-Fd est donc la troisième ville de France à faire ce choix et la première hors Ile de France. Depuis Saint-Pierre des Corps à rejoint la liste des villes à avoir adopté un tel vœu. -)

C'est la deuxième fois que nous mettons notre Maire Olivier Bianchi  en minorité sur une question de solidarité avec la Palestine (la première fois avait été lors des bombardements meurtriers à Gaza l'été dernier).
La gauche, la vraie, est anticoloniale et ne se cache pas !

Retrouvez ici l'article sur le site de BDS France.

Vœu adopté par le Conseil Municipal de Clermont-Ferrand le 16 décembre 2016 :
Le Conseil Municipal de Clermont-Ferrand se prononce pour l’application du droit international aussi bien dans son esprit que dans sa lettre qui déclare les colonies israéliennes en Palestine illégales et souhaite que les consommateurs comme les municipalités ne disposent que des marchandises et des services conformes à ce droit.
Il prend acte que la Municipalité n’achète pas de marchandises en provenance des colonies israéliennes.
Il fait le vœu que puisque l’Europe et la communauté internationale reconnaissent l’illégalité des colonies en Palestine, la France stoppe dans les plus brefs délais les importations des produits qui y sont fabriqués.


Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *