jeudi 17 décembre 2015

[ Tribune du groupe Place Au Peuple à Clermont-Fd] BUDGET 2016 : L'ABANDON !




Dans l'histoire de Clermont-Ferrand, certains budgets ont transformé la vie des habitants bien au-delà de l'année en question. Budgets d'équipement qui révolutionnaient le logement, la santé, l'éducation, l'eau et les transports. Budgets politiques qui fixaient pendant de longues périodes une fiscalité favorable aux classes populaires, au salariat. Budgets modernisateurs qui tout en accordant beaucoup au patronat visaient encore à offrir des services publics pour tous. 


Le budget 2016, tel qu'il nous est proposé aujourd'hui, est un budget d'abandon qui va marquer la Ville pour des années : 

-abandon de la jeunesse avec Sable-Show et la fermeture du foyer des jeunes travailleurs.
-abandon des quartiers populaires avec le lâchage d'associations pourtant si importantes comme l'association de Champratel.
-abandon des services publics avec partout des suppressions de postes, des non-remplacements des départs en retraite, la dégradation des conditions de travail des agents.
-abandon des familles populaires soumises à une augmentation des impôts locaux de 9 % qui vient s'ajouter à des hausses en cascade de tout coté (eau, ordures ménagères,…) et toujours le chômage, toujours les salaires qui baissent.

Pour masquer une telle démission politique, le Maire a trouvé un mot : C'est pas l'austérité, c'est la sobriété ! 

La bourgeoisie, la finance, qui se goinfrent de la baisse des dotations avec le Pacte de Responsabilité, qui nous volent avec les emprunts toxiques et qui imposent la concentration des pouvoirs sur Lyon doivent adorer le mot.
Syndicats, associations, habitants, résistons tous ensemble à la démission politique et à ce budget d'abandon ! 

Alain Laffont, Patricia Guilhot, Alparslan Coskun, Laurence Schlienger, Florent Naranjo, Marianne Maximi.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *