vendredi 24 avril 2015

[Communiqué national] Il faut arrêter le massacre en Méditerranée !

 Après les 400 morts de la semaine précédente, la chavirage d'un bateau au large des côtes libyennes a entrainé la disparition de 700 personnes ces derniers jours.

 

Une fois de plus, la Méditerranée est devenue une tombe pour les migrantEs : plus de 3500 morts en 2014 et déjà 1650 victimes depuis le début de l'année, d'après le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR).


Au lendemain de la disparition en mer de 366 migrantEs au large de Lampedusa, l'Italie avait mis en place l'opération Mare Nostrum chargée de porter secours aux réfugiéEs. Elle a, depuis, été remplacée par une simple surveillance des côtes italiennes par l'agence européenne Frontex.

Le migrantEs - de Syrie, d'Irak, de la corne de l'Afrique, d'Afghanistan, entre autres - fuient la misère, les guerres, le chaos politique et les dictatures, situation dont les interventions militaires des pays impérialistes, le chaos en Libye notamment, sont responsables.
Ils sont la proie de passeurs, véritables assassins, qui après leur avoir extorqué leur argent les enferment dans des bateaux poubelles.

Les multinationales, en pillant les ressources des ces pays, avec la complicité de gouvernements corrompus, assèchent littéralement tout espoir de développement.
Traiter les passeurs de « terroristes » comme le fait F. Hollande ne résouds aucun problème. Il se contente de jouer, cyniquement, avec l'air du temps.

Il y a une urgence humanitaire.

L'Union européenne doit mettre fin à l'actuelle opération Triton, de conception policière, qui vise à débusquer les réseaux criminels et les terroristes. Elle a les moyens de consacrer plus que les 3 millions actuels pour développer les moyens de secours et d'accueil.

Pour « Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire », il faut dans l'immédiat mettre en place un droit d'asile humanitaire et consacrer tous les moyens nécessaires pour empêcher la réédition de la tragédie qui vient de se dérouler.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *