mercredi 27 août 2014

Communiqué national de Ensemble ! : La finance aux postes de commande de l'économie !

En passant de l'ombre à la lumière, la nomination d'Emmanuel Macron au ministère de l'Economie symbolise crûment la soumission de la politique de F. Hollande et de M. Valls aux exigences de la finance et du Medef. Nul doute que P. Gattaz fera un excellent accueil à M. Valls à l'université d'été du Medef.
Avec ce fervent partisan du CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi) et du pacte de responsabilité, le gouvernement  Valls 2 renforce la politique libérale et austéritaire, aux antipodes des espoirs nés de la défaite de Sarkozy.
Il renie les engagements de campagne du candidat Hollande qui déclarait alors que la finance était une ennemie.
Cette fois-ci, c'est assumé, la finance est aux poste de commande.
Les déclarations de M. Valls sur la France qui vit au-dessus de ses moyens sont identiques à celles que la droite tenait lorsqu'elle était au pouvoir : les dépenses publiques sont directement dans le viseur.
Toutes les têtes qui dépassaient ayant été coupées, en panne d'élargissement, ce gouvernement voit sa base fortement rétrécie.
Les députés et sénateurs qui affirment refuser la politique d'austérité responsable des dégâts sociaux actuels ne devront pas accorder la confiance à ce nouveau gouvernement.
Le Front de gauche a de grandes responsabilités à assumer : être le ferment du rassemblement le plus large en faveur d'une politique alternative sociale, démocratique et écologique.
Le 27 août 2014.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *