dimanche 5 février 2017

RESF63 : Nouvelles mobilisations Lundi 6 février et Mercredi 8 février pour la régularisation des familles menacées d'expulsion.

Cela fait plusieurs semaines que le Réseau Éducation Sans Frontières organise une mobilisation d'ampleur pour obtenir la régularisation de 5 familles menacées d'expulsion. Il s'agit des familles Berisha, Hashani, Sejdiu, Ngalula-Mbombo et Pélagie Nzombo.

D'ores et déjà, plusieurs établissements scolaires se sont mobilisés. Que ce soit au collège Albert Camus, au lycée Amédée Gasquet, à l'école Jules Ferry et Pierre et Marie Curie à Cébazat, la mobilisation ne fait que s'accélérer et se propager. L'université Clermont Auvergne  a adopté à l'unanimité la semaine dernière un vœu de soutien à cette famille. 

Nous avons été plusieurs centaines à nous rassembler à 2 reprises en bas des marches de la préfecture pour demander à Mme la Préfète d'user de son pouvoir discrétionnaire pour régulariser ces familles. Elle seule à le pouvoir de sortir ces familles d'une situation humanitaire dramatique. Ces femmes, ces hommes et des enfants ne peuvent revenir dans des pays (RDC ou Kosovo) qu'ils ont fui sans risquer de graves sévices ou la mort. Mme la Préfète doit impérativement assumer ces responsabilités et nous serons là jusqu’au bout pour lui rappeler.   

Ils vivent et étudient ici, ils restent ici !

Cette semaine la mobilisation continue avec 2 nouveaux rendez-vous :

LUNDI 6 février à 16h devant l'école Charles Perrault
MERCREDI 8 février à 18h devant les marches de la préfecture



Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *