mardi 4 octobre 2016

[Place au peuple] Lettre aux habitants de la Muraille de Chine et du quartier Saint-Jacques.

La dignité, la fierté et le droit de tout être humain est de pouvoir dire : j’habite ici, j’y suis heureux, j’ai ma vie ici, mes amis, mes habitudes et, donc, je veux rester ici. Personne ne doit pouvoir imposer un déménagement à qui que ce soit avant d’avoir obtenu son consentement. Pourtant, bien qu’il affirme le contraire, Olivier Bianchi, le Maire de Clermont a décrété avec sa majorité municipale la destruction pure et simple de la Muraille de Chine.


Ils font tout à l’envers. D’un côté nous n’avons pas besoin d’augmenter la capacité du stade Gabriel Montpied à 30 000 places (il n’y a que 5 000 spectateurs pour 12000 places et ça coûtera au moins 60 millons d’euros), ils veulent le faire. De l’autre nous avons besoin de milliers de logements sociaux et ils veulent détruire la Muraille de Chine.
Nous nous adressons à vous en tant qu’élu-e-s qui avons combattu et voté contre ces propositions qui nous ont scandalisés. Nous sommes portés par une partie de la population et aidés par nos organisations politiques. Lors du Conseil municipal du 5 mai, le Maire a déclaré : « J’organiserai une réunion publique avec les résidents et les riverains, certainement à la rentrée, pour discuter avec eux et pour voir les enjeux de cette destruction ou non ». Non Monsieur le Maire. Il faut organiser la concertation avec les habitants et s’ils ne veulent pas partir, être transplantés ailleurs, alors il faut renoncer à votre projet. C’est notre conception de la démocratie participative. Cette réunion aura lieu le lundi 26 septembre à 18 h à la Maison de quartier de Saint-Jacques. Nous y serons aux côtés de toutes celles et de tous ceux qui ne veulent pas être déménagés contre leur volonté. Venez nombreux pour exprimer votre désaccord avec ce projet destructeur de vies et de logements sociaux. Les risques sont grands pour vous les habitants. Si vous avez un pouvoir d’achat trop faible, vous ne serez pas relogés dans les appartements récents car les prix sont élevés. Vous serez éparpillés dans les logements libres des tours des quartiers Nord ou d’ailleurs. Nous savons que beaucoup d’entre vous ne sont pas d’accord et nous passerons vous voir pour le vérifier.
Soyez sûrs de notre soutien inconditionnel.





Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *