jeudi 29 septembre 2016

[Communiqué Ensemble] Changement d'état-civil des personnes trans : ni médicalisation, ni judiciarisation !

La loi « Justice du XXIe siècle », actuellement en discussion au Parlement, prévoit d'assouplir les règles de changement d'état civil pour les personnes trans.
En effet, la « constatation médicale » du changement de « sexe » pourrait être abolie. Néanmoins, la loi, même dans sa version la plus « progressiste », prévoit que ce changement d'état civil sera soumis à la décision d'un juge.

 
Contrairement à ce que laissent penser les excitations de certain-e-s, la procédure de changement d'état civil restera longue, complexe et soumise à l'arbitraire judiciaire.
Ce qui est attendu par les personnes trans, c'est un changement d'état civil libre et gratuit, sur simple déclaration en mairie par exemple.

La transphobie est aujourd'hui encore omniprésente : les personnes trans se voient ainsi souvent isolées de leur milieu familial ou amical, fortement précarisées et constamment humiliées, que ce soit au travail, à l'école ou dans les médias.

« Ensemble! » s'associe donc aux revendications des personnes trans pour un changement d'état civil libre et gratuit et contre la transphobie.
« Ensemble! » apporte son soutien à toutes les mobilisations allant dans cette direction, telle l'ExisTrans prévue le 15 octobre à Paris.

Nous appelons toute la gauche de transformation sociale et écologique à faire de même, dans un période de retour de la Manif Pour Tous, de récupérations électorales des LGBT+ et d'instrumentalisation au profit d'idéologies racistes et islamophobes.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *