lundi 17 novembre 2014

Journée festive et militante d'Ensemble 63 ! Une journée sous le signe de la mobilisation et de la convivialité !



Sous le signe de la mobilisation, des échanges militants et de la convivialité.


 Le  hasard fait parfois bien les choses. Prévue de longue date l'initiative d'Ensemble 63 «  Ensemble contre l'austérité, Place au Peuple » du 15 Novembre à Clermont-Ferrand s'articulait avec la manifestation du Collectif Alternative à l'Austérité du début d'après midi. 

Au programme deux ateliers et un débat sur le thème : « Le pouvoir au peuple, comment ? » Un centaine de camarades et d'amis ont activement participé.

La présence significative d'animateurs de lutte, de syndicalistes et de militants associatifs a favorisé un débat de bonne tenue dans l'atelier consacré à la convergence des résistances sociales. Le brassage de  générations, des traditions militantes, de formes de lutte (grève, blocages, occupations, etc...) est au rendez vous. Aliaume, étudiant à l’Université Blaise Pascal qui retrace avec enthousiasme les mobilisations à l'université rejoint Danièle, "métallote"  » aujourd’hui retraitée mais toujours syndicaliste choc et de lutte, pour dire  « on lâche rien » mais aussi «  Tous Ensemble, on peut ».

L'atelier consacré aux priorités sociales et écologiques sur la ville n'est pas en reste. Amis des quartiers, jeunes et moins jeunes ont beaucoup à dire. Aux cotés de notre camarade Alain Laffont,  Marianne Maximi et Florent Naranjo,  nouveaux élu-e-s de la liste du Front de Gauche Place au Peuple assurent la relève. 

Nos engagements pour combattre le budget d'austérité qui s'annonce de la part de la majorité municipale à Clermont-Ferrand, pour  faire obstacle au gaspillage de ce grand projet inutile qu'est le grand stade et   pour concrétiser la promesse d'un gardien par immeuble seront tenus. Qu'on se le dise, les campagnes pour cela vont commencer.

Le débat  central sur le Pouvoir au peuple, fut éclairé par nos propositions mais aussi par   la présentation  du mouvement pour la 6eme république dont les objectifs convergent.  Un plein accord existe pour se donner les moyens d'en finir avec le régime antidémocratique et  corrompu de la 5eme république qui atteint avec Hollande et Valls des sommets d'ignominie.   Accord aussi  pour  des priorités  et un contenu  particulièrement exigeants pour définir les contours d'une sixième république sociale, écologique, laïque et, insisterons nous, internationaliste et autogérée. Débat stratégique enfin dans la mesure où faire avancer cette cause suppose un haut niveau de mobilisation populaire ainsi qu'une forte et durable implication citoyenne. C'est à ce prix qu'une Assemblée constituante issue du pouvoir constituant du peuple en marche, pourra redéfinir entièrement les règles  du jeu et permettre l'exercice et le contrôle du pouvoir par le peuple. Ce qu'il n'est sans doute pas exagéré de dénommer...: une révolution. Il est réconfortant que le débat sur tous ces points s'anime. Ce n'est qu'un début. 










Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *