mardi 28 octobre 2014

Communiqué national : "Mort en s'opposant à un projet inutile !"

La manifestation nationale de soutien au mouvement des opposants à la destruction de la zone humide du Testet dans le Tarn a eu lieu samedi 25 octobre pour l'essentiel dans le calme. Mais des incidents graves et violents, opposant gendarmes mobiles et opposants au projet du barrage ont eu lieu tard dans la nuit du 25 au 26 octobre. Suite à ces incidents, un jeune homme de 21 ans, Rémi Fraisse est décédé.

La mort de ce jeune homme n'est pas un accident, elle est imputable à tous ceux qui s'obstinent depuis des mois à imposer par la violence, un grand projet inutile bafouant la démocratie, la mobilisation citoyenne, le respect de la biodiversité.

La répression est brutale depuis le début du conflit, s 'accélérant ces dernières semaines. Des dirigeants politiques,des élus, avec l'aide des pouvoirs administratifs publics refusent même tout débat démocratique et ne respectent pas les décisions de justice.

Le drame de samedi devrait les faire réfléchir : un jeune homme de 21 ans est mort à cause d'un grand projet inutile (la destruction d'une zone humide pour construire un barrage dévolu à la culture industrielle du maïs !).

En attendant les conclusions de l'enquête sur le décès, Ensemble (Mouvement pour une Alternative de Gauche Ecologiste et Solidaire, membre du Front de Gauche) condamne les actes répressifs des forces de l'ordre qui ont causé la mort de Rémi et s'associe à tous les hommages qui lui sont et lui seront rendus.

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *